François Pelletant » Patrimoine, Prises de positions » La statue de Johnny n’a rien à faire à Paris

La statue de Johnny n’a rien à faire à Paris

une johnnySi la Mairie de Paris hésite à installer une statue gigantesque de Johnny Hallyday dans la capitale, je me suis positionné pour que la ville de Linas puisse l’accueillir.

J’ai pris cette décision car notre commune, avec le passé historique de son autodrome de Linas-Montlhéry est le lieu le plus emblématique de l’univers de Johnny, amoureux et passionné des belles voitures et des grosses motos, mais aussi parce que Paris n’est pas du tout le lieu approprié pour accueillir une oeuvre commémorative à l’effigie du rockeur.

En effet, comment la ville de Paris pourrait-elle accueillir un monument représentant une énorme moto Harley-Davidson alors que depuis des années, elle mène une répression sans merci envers les deux roues ?

Comment envisager que la municipalité parisienne, qui a fermé les berges aux voitures et aux motos et qui a ainsi exclu les Français extramuros motorisés de leur capitale, orchestrant avec son appli « dans ma rue » la délation vis-à-vis de ceux qui stationnent sur les trottoirs, faute de place, puisse devenir le lieu de convergence et de recueillement de tous les motards de France ?

C’est une hérésie d’imaginer que la mémoire de Johnny, amoureux des gros cubes, autos et motos, puisse trouver sa place dans une ville où cette culture est détestée et combattue.

A Linas, ville des records mécaniques, Johnny sera toujours chez lui. La commune a déjà réservé un parc qui sera baptisé au nom du chanteur où sa moto sera accueillie avec bienveillance et respect. Un parking pour les Motos des visiteurs sera même créé car ici, à Linas, on aime les bikers.

La commune de Linas en appelle à tous pour soutenir son projet de l’implantation de la statue de Johnny sur sa Harley Davidson à Linas où c’est sa place.

Par

Laisser un commentaire

*

!