François Pelletant » Législatives 2017 » Déchets sur le terrain du Camp de Roms de Champlan-Longjumeau : c’est à l’Etat de payer

Déchets sur le terrain du Camp de Roms de Champlan-Longjumeau : c’est à l’Etat de payer

CAMP ROMIl y a de quoi être stupéfait de l’amoncellement de déchets en tous genres laissé sur le terrain du Camps de Roms de Champlan-Longjumeau après l’évacuation des lieux ; mais le plus incroyable c’est que la Préfecture renvoie le problème sur la commune d’implantation : Champlan.

Les communes n’ont pas à payer pour la remise en état, c’est un problème de l’Etat qui doit être assumé par l’Etat car c’est la conséquence de la migration de population européenne.

Je pense que la responsabilité d’un député est d’intervenir dans une telle situation pour défendre les communes et et éviter que les contribuables de sa circonscription payent pour des problèmes dont ils ne sont pas responsables, j’ai réalisé cette vidéo à ce sujet : 

Par

· Tags: , ,

3 Responses to "Déchets sur le terrain du Camp de Roms de Champlan-Longjumeau : c’est à l’Etat de payer"

  1. MH dit :

    Monsieur

    une petite remarque concernant votre campagne pour la dépollution du camp de roms de Champlan : à Paris, je paye des impôts pour que nos rues soient nettoyées très souvent, alors qu’elles sont majoritairement salies par des non-parisiens. Avec votre raisonnement, Paris n’a pas à assumer les flux migratoires des banlieusards et il serait juste que vous versiez à Paris un dédommagement pour vos administrés qui s’y rendent…

    Cordialement,
    MH

  2. benoit dit :

    Le plus simple c’est de virer les Roms, ça régle 2 problèmes l’illégalité sur le territoire français et les déchets !!
    Comme ça les riverains dorment mieux et donc moins en colère 😉
    Aprés le radar N20 pour se faire flasher faut vraiment le faire exprès… le feu orange dure près de 8 secondes. Donc en théorie de 50 à 0km/h fait plus que faisable sans avoir un accident.

  3. Parcoureur dit :

    Ce n’est d’autant pas à une commune de payer car ces déchets proviennent en grande partie du ramassage des encombrants de toutes les communes aux alentours dans un rayon de 10 voire 20km. Car il est demandé aux habitants de déposer leurs encombrants le veille au soir, ce qui nous vaut des défilés de ferrailleurs à la recherche du moindre objet surtout métallique, et ce de plus en plus à des heures tardives, ce qui gène le sommeil des riverains. Donc OUI c’est à l’État de payer. Quand au Président après Trump et Poutine peut-être aura-t-il le temps de se pencher la-dessus. Et pourquoi pas revoir le problème des radars feux rouges comme le votre à Linas.

Laisser un commentaire

*

!