François Pelletant » Nuisances aériennes, RN20 » Camions et avions : stop aux nuisances

Camions et avions : stop aux nuisances

illustration avion provoquant des nuisancesOuvrez votre fenêtre et écoutez …..

Voilà le résultat du déplacement des couloirs aériens en action depuis quelques semaines. Les dupés, comptez vous ! Il y a peut être moins de nuisances quelque part, mais où ? A Longjumeau, à Villebon, à Limours ? Voila une affaire qui consistait au départ à envoyer sur les communes du sud du département les nuisances de notre couloir aérien (méthode déloyale contre laquelle je m’étais exprimé). Finalement, tout le monde s’est fait avoir. Le sud récupère plus de nuisances et nous en gardons autant. La DGAC, de son côté, peut augmenter le trafic. Il en va de même pour les camions sur la RN20…

 

Je pensais avoir fait le plus difficile en début d’année 2009 lorsque, à ma demande, la Police Nationale du Commissariat d’Arpajon effectuait un premier contrôle sur les poids lourds circulant sur la RN20. L’arrêté départemental interdisant leur circulation entre Massy et Linas venait enfin d’entrer en application.

Pourtant, aujourd’hui, près d’un an et demi après, force est de constater que les camions circulent toujours autant sur la RN20, de plus en plus de nuit d’ailleurs, et cela sans être inquiétés le moins du monde. 3 000 camions au quotidien pour être plus précis !

S’unir pour se défendre et vivre sans ces nuisances :

Les services de l’Etat nous informent qu’ils ne sont pas en mesure d’effectuer des contrôles sur Linas et Montlhéry. Pour des raisons de sécurité routière, ces contrôles ne peuvent être réalisés qu’à partir de La Ville du Bois. Soit. Il nous est également répondu qu’il n’y a pas tant de camions que cela qui empruntent la RN20 et que ceux-ci sont principalement étrangers. Et là, je m’insurge…

 

En haut les avions, en bas les camions, notre environnement se dégrade, c’est un fait ! On se moque de nous, c’est une réalité !

 

Ce n’est pas exclusif à Linas. Toutes les communes de l’Essonne sont dans le même cas. Les élites parisiennes nous sacrifient au bénéfice de Paris et du centre de l’Ile de France. Personne ne nous défend, bien au contraire.

 

Alors que se discute actuellement le projet du grand Paris, nos communes et leurs habitants doivent être unis et solidaires. Je viens de proposer aux Maires et aux élus de la grande couronnes de s’unir pour mieux faire entendre notre voix face aux technocrates des villes. Linas et les communes amies ne doivent pas être les laissés-pour-compte du progrès parisien.

 

Par

· Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

!